ServiceSos intervient dans l'urgence pour un confort garanti !ServiceSos grijpt in noodgeval voor een gegarandeerd comfort!

Dysfonctionnement de la chaudière

Dysfonctionnement de la chaudière

Des interventions urgentes sont possibles le jour-même.

Dépannage et installation

0495 44 46 90

Service Administratif

0484 70 96 56

Dysfonctionnement de la chaudière

 

Pourquoi votre chaudière ne fonctionne-t-elle pas ? Quelque chose ne va pas avec la pression de l’eau. En fait, c’est l’une des défaillances les plus fréquentes des défauts de chaudière. Les pannes dans les chaudières dues à une pression d’eau incorrecte sont les plus fréquentes. Ce qui est nécessaire, c’est de les identifier et de le faire le plus tôt possible pour éviter que vous n’utilisiez pas les chaudières à leur plein potentiel et comme vous le devriez.

 

En période de froid, des performances élevées sont requises pour les chaudières. Être conscient des problèmes les plus courants de la chaudière et en effectuer un bon entretien est la clé pour obtenir les meilleurs résultats dans l’optimisation des ressources. L’économie familiale est un bien qui doit être préservé tout au long de l’année. 

 

Le bon fonctionnement d’une chaudière à eau chaude et du chauffage est obtenu grâce à différents facteurs tels qu’une alimentation correcte, une bonne pression d’eau dans l’installation, un carburant optimal pour son fonctionnement… Lorsque l’un ou certains de ces facteurs échouent, c’est à quel point les défauts apparaissent dans les chaudières. Un dysfonctionnement ou une anomalie dans l’installation peut être à blâmer.

 

La pression d’eau dans les chaudières

 

La pression de l’eau dans ce type d’installations est essentielle pour profiter d’une chaudière pleine. Une chaudière se comporte différemment si elle présente à la fois un excès et un défaut de pression d’eau. Et c’est alors que l’un des problèmes les plus fréquents apparaît. Il faut savoir que la chaudière et le circuit de chauffage sont connectés l’un à l’autre. 

 

Les chaudières ont un manomètre qui est responsable de l’enregistrement de l’unité de mesure de pression. Le manomètre de la chaudière est destiné à indiquer les différentes pressions de la chaudière pendant la journée toujours en fonction de l’utilisation que nous donnons à la chaudière. 

 

Mauvais état des éléments

 

Les chaudières ont quelques éléments considérés comme fondamentaux. Deux d’entre eux sont la pompe à eau et les préchauffeurs. Dans toutes les installations de gaz naturel, il est essentiel de maintenir la pompe à eau en bon état. Cet élément est responsable de la distribution d’eau chaude dans tout le circuit de chauffage. 

 

S’assurer de son bon fonctionnement est une exigence nécessaire, car il ne sert à rien que la chaudière chauffe l’eau si elle n’a pas la capacité d’atteindre tous les radiateurs répartis dans toute la maison. La vérification de l’état des préchauffeurs est un autre facteur important dans le programme d’entretien d’une chaudière. 

 

La fonction que jouent ces éléments est de préparer l’air qui sera utilisé en combustion. Lors de la tentative d’une température de combustion optimale, le résultat énergétique dérivé de l’explosion est aussi efficace que possible. Le nettoyage est un aspect important qui contribue aux bonnes performances d’une chaudière. 

 

La saleté

 

L’accumulation de saleté dans la sortie de fumée et dans les éléments qui ont une action directe sur la combustion, nuit gravement à l’efficacité énergétique.

Dans le cas de la sortie de fumée, l’obstruction de ce conduit entraîne une surchauffe du fonctionnement général de la chaudière, ce qui peut provoquer la rupture de nombreux éléments internes. Dans le meilleur des cas, la chaudière reconnaîtra ces valeurs élevées et paralysera son fonctionnement pour des raisons de sécurité. 

 

Les brûleurs sont les éléments responsables de la production de combustion lors du mélange de combustible et d’air. La présence de saleté dans ces derniers entraîne une mauvaise qualité de combustion, et donc la valeur énergétique est considérablement réduite. Dans de nombreux cas, le remplacement de ces pièces est recommandé au lieu du nettoyage.

 

Mauvais mélange de combustion

 

Dans la chaudière à gaz, comme dans toute combustion, le mélange d’air et de combustible est nécessaire. La recherche de l’équilibre parfait dans cette combinaison est essentielle pour obtenir des résultats efficaces en termes de valeurs énergétiques. Un excès ou un déficit de la quantité de masse d’air affecte négativement la qualité de la combustion. 

 

Une chaudière qui fait une mauvaise gestion de la combustion engendre des pertes importantes en termes d’efficacité énergétique et d’économie familiale. L’examen des valeurs obtenues dans ce processus de combustion est une exigence fondamentale pour obtenir de meilleures performances de chauffage domestique.

 

Peu ou pas d’entretien des radiateurs

 

S’il est vrai que la chaudière est la partie principale d’une installation de chauffage, l’entretien des radiateurs ne doit pas être négligé, car ce sont les éléments responsables de l’irradiation thermique.

 

Dans de nombreux cas, la faible performance des radiateurs avec un dysfonctionnement de la chaudière est identifiée. Mais cette conclusion est fausse et la solution est relativement simple. Effectuer des purges périodiques de ces éléments est suffisant pour garantir des performances de chauffage optimales et atteindre des valeurs énergétiques efficaces.

 

Les problèmes avec les chaudières peuvent être multiples, mais une connaissance de base de leur fonctionnement et de l’exécution de tâches de maintenance simples sont des mesures suffisantes pour garantir l’efficacité énergétique et les économies familiales.

 

L’eau chaude ne sort pas et les radiateurs deviennent chauds

 

Lorsque le robinet d’eau chaude est ouvert, l’eau ne chauffe pas et cependant les radiateurs de la maison commencent à chauffer sans que le chauffage soit allumé. Le défaut est que la vanne à trois voies, qui est la partie responsable de la transition entre le chauffage et l’eau chaude, tombe en panne, cette pièce doit être changée. Le circuit électronique peut également échouer, ce qui n’envoie pas de signal électrique à la vanne à trois voies.

 

La chaudière ne démarre pas, ne fait rien

 

Lorsque l’eau chaude est ouverte, la chaudière ne démarre pas, aucun bruit de fonctionnement n’est entendu, et elle n’allume aucun voyant, c’est-à-dire qu’elle ne fait rien. Le problème est dû au débitmètre ou au détecteur de débit d’eau, il est bloqué ou cassé. Il doit être nettoyé ou remplacé.

 

La chaudière démarre mais aucune eau chaude ne sort

 

La chaudière démarre car si elle détecte qu’un robinet a été ouvert mais qu’aucune eau chaude ne sort c’est qu’il y’a un défaut. Si vous allumez la flamme, l’eau chaude ira aux radiateurs, Ainsi, la vanne à trois voies tombe en panne. S’il ne parvient pas à allumer la flamme ou coupe rapidement, la chaudière aura un défaut dans le moteur, l’extracteur ou un détecteur ou de sécurité. Dans ce cas, la chaudière devrait afficher un avertissement ou une erreur en raison d’un raté d’allumage.

 

L’eau chaude ne sort pas

 

Sous la douche, vous remarquez de l’eau tiède ou parfois très chaude et parfois très froide. Même en modifiant la température de la chaudière au maximum. Le défaut est dû au problème de débit excessif, la réduction de la demande en eau devient plus chaude, en plus de réduire les dépenses en eau et en gaz. L’échangeur sanitaire endommagé par l’antiquité ou l’obstruction à la chaux.

 

Le chauffage ne fonctionne pas

 

Le chauffage ne fonctionne pas, après avoir vérifié que le thermostat a sauté et que la chaudière est en mode hiver. Le thermostat n’envoie pas le signal à la chaudière, car la batterie est faible ou l’appareil est cassé. 

 

La communication entre la chaudière et le thermostat échoue, un câble de connexion est peut-être devenu lâche ou la communication sans fil a été interrompue. La chaudière provoque la panne, la vanne à 3 voies peut ne pas fonctionner ou certains capteurs ou l’électronique de la chaudière tombent en panne.

 

La chaudière est bloquée

 

La chaudière interrompt son fonctionnement normal et se bloque en affichant un avertissement ou une erreur. Selon le message d’erreur affiché, la chaudière indiquera un défaut ou une panne plus ou moins concret. Ils seront modérément différents pour chaque chaudière, bien que de nombreux problèmes soient courants comme le manque d’eau, échec de l’allumage, la surchauffe, échec de sonde.

 

La chaudière fait du bruit

 

La chaudière émet un bruit gênant, lors de l’allumage ou lorsqu’elle fonctionne depuis un certain temps. selon le type de bruit, une défaillance peut se signifier comme la chambre de combustion sale, électrode d’allumage mal orientée ou vanne de gaz mal réglée. L’échangeur de chaleur sale ou endommagé. Le Bruit de vibration, le boîtier mal placé ou panne de ventilateur…

 

Les pannes courantes dans la perte d’eau de la chaudière

 

Lorsque le chauffage est allumé, la pression du manomètre augmente et la chaudière commence à s’égoutter. Lorsque le chauffage est éteint, la pression tombe en dessous de un, obligeant à remettre de l’eau à l’intérieur. Le vase d’expansion tombe en panne, ce qui permet à la pression de la chaudière de monter à 3 bars avec le kit de chauffage et provoque la soupape de sécurité d’expulser l’excès d’eau. La chaudière perd de l’eau en continu, peut ou non perdre de la pression.

 

La chaudière perd de la pression mais ne goutte pas

 

Il doit y avoir une fuite dans le système de chauffage, c’est-à-dire si un radiateur fuit, si le robinet de vidange est ouvert ou s’il y a de l’humidité dans les murs ou les plafonds. Une pièce ou un joint provoque une perte d’eau due à l’usure du matériau ou à un pore parfois causé par une très forte pression dans la maison.